Notre manifeste en faveur de la mesure de la santé

Par Patrick Viale-Civatte

Fondateur et CEO de ZCSanté,

une société qui organise des actions

de prévention accompagnées d’une mesure de leur impact.

Les orientations de la prochaine Réforme de la santé au travail portent, entre autres, sur le renforcement de la prévention primaire et l’amélioration de la qualité de vie au travail.

 

À ce titre, les partenaires sociaux sont invités à négocier des propositions pour améliorer l’évaluation des risques, la formation et le suivi des salariés, tout en réfléchissant à l’apport du numérique.

 

Tous ces sujets ont pour but d’améliorer la santé, tant physique que psychique, des salariés.

 

Les risques liés à l’activité physique et les TMS constituent la première cause d’arrêt de travail et de maladie professionnelle en France, et les RPS sont en forte croissance. Ces deux risques sont étroitement liés.

Cependant, dans ces domaines, comment s’assurer qu’une action de prévention a été efficace ? Comment savoir si une formation porte ses fruits sur le long terme ? Et par la suite, sur quelle base décider de ce qu’il faut poursuivre, améliorer, ou abandonner ?

 

En outre, les transformations du monde du travail s’opèrent sur des temps de plus en plus courts.

Ainsi, des risques nouveaux peuvent apparaître plus rapidement, malgré la mise en place d’une évaluation efficiente.

Ainsi, comment détecter les signaux annonciateurs de potentiels arrêts de travail et maladies professionnelles lorsque les salariés sont vus par la Médecine du travail en moyenne tous les deux ans ? L’évolution du nombre d’AT/MP dans le temps est-il un indicateur suffisant ?

 

Le monde professionnel a développé depuis très longtemps des outils de mesure permettant de détecter de multiples risques, et d’évaluer l’efficacité de nombreuses solutions dans des domaines très variés.

 

Des outils d’évaluation de la santé physique et psychique existent, dont la validité a été testée scientifiquement.

 

Ces outils peuvent constituer le socle d’une mesure individuelle de la santé physique et psychique. Grâce au numérique, et en les adaptant au contexte de chaque entreprise, ces outils peuvent être déployés de manière massive et suffisamment fréquente auprès des salariés pour obtenir une mesure régulière de leur santé.

 

Il devient alors possible de juger si une action de prévention de TMS ou RPS a eu un effet positif, ou si les enseignements d’une formation se sont ancrés dans la pratique quotidienne des salariés.

 

Il devient aussi possible détecter en amont les cas de douleurs physiques aigües ou de souffrances psychiques, afin que les professionnels en charge de ces questions puissent intervenir de manière précoce et ciblée.

 

 

Posté sur LinkedIn le 16 juillet 2020

ZC est un organisme de formation référencé Datadock

Logo Linkedin.png

Suivez-nous sur 

Copyright 2020 ZC